Les arts graphiques ou mieux connaître le processus de création

Le musée possède un important fonds de dessins, composé principalement de modèles préparatoires aux œuvres École de Nancy mais également de documents d’architecture, d’affiches et d’estampes.

Le fonds d’arts graphiques est estimé à plus de 10 000 œuvres. Cette collection s’est constituée autour des dessins de Victor Prouvé et Camille Martin, issus de la collection d’Eugène Corbin (1935). Ce fonds s’est beaucoup développé depuis les années 1980, avec le don de plus de 600 dessins de l’atelier Gallé par son petit-fils et d’autres acquisitions. Cet enrichissement est lié à la volonté du musée de mieux documenter le processus créatif, illustré par les modèles préparatoires à des vases, céramiques, textiles, objets en cuir, mobilier, vitraux…

Le fonds de l’atelier Gallé confirme la diversité des recherches menées afin de renouveler le décor et les formes de ses céramiques et verreries. Les modèles préparatoires sont réalisés au crayon, à l’aquarelle ou à la gouache et peuvent proposer des détails, des motifs décoratifs ou des compositions abouties.

Le deuxième fonds important est celui de Victor Prouvé, composé d’environ 2000 dessins. Cet ensemble est aussi très varié puisque le musée possède de grands dessins préparatoires à des décorations murales, des croquis destinés à des collaborations avec Émile Gallé ou des modèles pour des reliures, des textiles ou d’autres objets décoratifs.

Le musée de l’École de Nancy conserve également un ensemble de dessins de Camille Martin, en particulier pour des reliures, un lot de cartons pour vitraux de Jacques Gruber ou encore des aquarelles d’Henri Bergé appartenant à « l’Encyclopédie florale » réalisée pour la manufacture Daum. Un fonds lié aux architectes de l’École de Nancy a, par ailleurs, été rassemblé autour d’Émile André mais évoquant également des édifices nancéiens tels la maison Paul Luc (aujourd’hui détruite). Enfin, les collections renferment un ensemble de cartons et de documents publicitaires ainsi que des affiches conçus par Victor Prouvé, Jacques Gruber, Camille Martin,… témoignant du dynamisme des imprimeries nancéiennes à cette époque.

Pour des raisons de conservation, ces dessins ne sont pas exposés de manière permanente mais ils sont régulièrement présentés à l’occasion d’expositions.

Informations annexes au site