Du à

Musée de l'École de Nancy

Musée de l'Ecole de Nancy

L’École de Nancy face aux questions politiques et sociales de son temps.

Exposition présentée au musée des Beaux-Arts, conçue par le musée de l’École de Nancy. "Ceux qui vivent ce sont ceux qui luttent" (Victor Hugo).

Républicains fervents et investis dans le champ social et politique, Émile Gallé et Victor Prouvé ont fait de leur recherche d’une nouvelle esthétique l’expression de leur quête d’une société plus juste, plus humaine, plus belle…

Porteur d’un projet de société revendiquant le passage à un art total et social, l’Art nouveau est un mouvement engagé, qui s’épanouit dans un contexte plus troublé que la légende de la « Belle Époque » ne le laisse supposer. À Nancy, cette propension à s’intéresser aux enjeux de société et aux questions politiques est accentuée par un contexte particulier et prégnant, hanté par la menace allemande. 

L’exposition aborde l’action déterminante d’Emile Gallé, premier président de l’Ecole de Nancy. Plusieurs œuvres illustrent ses prises de position en faveur des peuples opprimés (Arméniens, Irlandais, juifs roumains). Son engagement dans l’affaire Dreyfus dépasse le champ artistique explore une facette largement méconnue de Gallé, celle de l’intellectuel faisant preuve d’une grande modernité pour toucher l’opinion publique et s’engageant sur le terrain politique. 

Victor Prouvé, qui devient président de l’Ecole de Nancy à la mort de Gallé, a une sensibilité politique différente, influencée par l’anarchisme et son ami Charles Keller, ancien communard. La manifestation montre l’évolution de Victor Prouvé dont les décors pour les édifices témoignent de son engagement républicain, lequel se concrétise par son élection en 1912 comme conseiller municipal.

Cette exposition rassemble près de 200 œuvres, avec des prêts d’institutions prestigieuses (Musée national d’Irlande - Dublin, musée des Arts décoratifs - Paris, Kitazawa museum of art - Japon, Badisches Landesmuseum - Karlsruhe, Museum Kunst Palast - Düsseldorf), et des pièces présentées pour la première fois à Nancy depuis leur création.

Commissariat : François Parmantier, directeur adjoint, musée de l’École de Nancy, Valérie Thomas, conservateur, directrice, musée de l’École de Nancy, assistés de Chloé Héninger.

Catalogue publié aux éditions Somogy.

Cette exposition a été reconnue d’intérêt national par le Ministère de la Culture et de la Communication / Direction générale des patrimoines / Service des musées de France. 

Situer