Du à

Galerie Poirel

Majorelle, un art de vivre moderne

Si Gallé reste à tout jamais l’homme du verre Art nouveau, Louis Majorelle est bien celui du bois. Ébéniste « industriel », il a su faire entendre au sein de l’École de Nancy, une voix différente et reconnaissable entre toute : le style Majorelle, tout en dynamique, souplesse et modernité.

Cette sensibilité aiguë pour l’innovation marque encore son style dans les années 1920, puis celui de la production des établissements Majorelle jusqu’à leur fermeture en 1956. Le musée de l’École de Nancy propose de retracer cette aventure créative avec la première rétrospective consacrée à Louis Majorelle et à sa manufacture entre 1880 et 1940.

Ce rendez-vous avec une des personnalités les plus marquantes de l’École de Nancy et de l’histoire des arts décoratifs permet de faire découvrir l’œuvre originale et diversifiée d’un artiste et industriel d’art qui sut s’imposer tant sur la scène nationale qu’internationale. Le parcours, organisé en cinq grandes parties, permet de comprendre la succession des styles chez Majorelle de la fin du XIXe siècle jusqu’au mobilier fonctionnel des années 1940, éclaire sur les enjeux et les ambitions d’une industrie d’art du XXe siècle, et rassemble plusieurs restitutions d’ensembles mobiliers importants conçus pendant ce demi siècle d’activité.

Près de 170 oeuvres, avec de nombreuses pièces inédites, provenant du musée de l’École de Nancy, de collections privées et de collections publiques françaises et étrangères sont réunies à cette occasion.

Commissaires : Roselyne Bouvier, professeur à l’École Supérieure d’Art d’Épinal et Valérie Thomas, directrice du musée de l’École de Nancy

Catalogue publié aux éditions Nicolas Chaudun.

Situer