Du à

Musée de l'École de Nancy

Verreries Art nouveau. L’exemple des Frères Muller

Trois grandes expositions autour de la verrerie furent organisées simultanément : « Daum et l’esthétique des années 1950 » au musée des Beaux-Arts, « Transparences. Histoire du verre et du cristal en Lorraine » au palais des ducs de Lorraine – Musée lorrain et « Verreries Art nouveau. L’exemple des frères Muller » au musée de l’École de Nancy.

Au nombre de 10, les frères Muller furent formés à la cristallerie de Saint-Louis-lès-Bitche puis, certains d’entre eux travaillèrent plusieurs années à la cristallerie Gallé à Nancy. En 1897, ils s’installèrent à Croismare, à côté de Lunéville, et démarrèrent une production verrière très proche de celle d’Émile Gallé ou des Frères Daum. Tirant profit de l’intense activité artistique de Nancy et de l’engouement spectaculaire pour les arts décoratifs au début du XXe siècle, celle que l’on considéra comme « la troisième manufacture de verre de l’École de Nancy », rencontra un grand succès avec des verreries au décor naturaliste cher à l’Art nouveau nancéien.

Parfois accusés de pastiches, les Frères Muller ont produit des pièces originales et d’une grande sophistication tant technique que décorative, à même de faire la démonstration de l’originalité et de l’excellence de la production verrière lorraine à cette période. Cette qualité fut célébrée et reconnue à l’époque, comme en témoigne l’acquisition d’un grand nombre de verreries par le collectionneur Eugène Corbin.

En 1905, deux des Frères Muller s’installent au Val Saint-Lambert, en Belgique, où ils travaillèrent trois années durant à la création de 400 modèles. Autour des 29 pièces conservées par le musée de l’École de Nancy, sont réunis les plus beaux exemples des verreries Muller conservées par les musées du Petit Palais et d’Orsay à Paris, les musées du Verre de Charleroi et Liège, et les musées allemands de Düsseldorf (Glassmuseum Hentrich), Karlsruhe (Badischeslandes museum) et Munich (Stadmuseum), des pièces en provenance de collections privées, en particulier celles réalisées au Val Saint-Lambert en Belgique, des dessins préparatoires conservés au Corning Glass Museum de New York.

Commissaire : Valérie Thomas, directrice du musée de l’École de Nancy

Catalogue co-édité avec les éditions Somogy

Situer