Le

de à Sciences Po Campus de Nancy

Conférence

Rencontre-débat avec le Collectif Dysturb et la philosophe Anna Zielinska

Dans le cadre de la saison des Arts urbains à Nancy, le musée des Beaux-Arts en partenariat avec le Festival Locomotion et Science PO Nancy vous invite à une rencontre débat avec le Collectif Dysturb et la philosophe Anna Zielinska autour de l'art urbain et de l'engagement.

Lancé en 2014 par un groupe de photojournalistes, d'écrivains et d'artistes, Dysturb présente l’actualité internationale d'une manière innovante, totalement indépendante des restrictions imposées par les médias conventionnels, en utilisant le plus fondamental des réseaux sociaux : la rue. Cette communauté créative a commencé à coller de façon guérilla des photographies géantes dans l'espace public. En noir et blanc, ils réalisent des tirages d’images d’information provenant de photojournalistes du monde entier, à l’échelle des panneaux publicitaires couleur, afin d’exposer des sujets cruciaux - comme le changement climatique, les problèmes subies par les femmes, la crise des réfugiés - et de les placer directement devant les yeux des passants.

Les valeurs défendues par Dysturb :

  • Dysturb soutient les objectifs fondamentaux du photojournalisme : améliorer les interactions entre les personnes touchées par des injustices sociales, politiques ou environnementales avec ceux pouvant potentiellement aider.
  •  En associant les actions physiques et du contenu en ligne, Dysturb transcende le rythme rapide de l’information et aide à informer un public qui ne lit pas nécessairement les informations ou qui ne fait plus confiance aux chaînes d’information traditionnelles.
  •  Dysturb croit en l'éducation des jeunes et contribue activement à lutter contre la désinformation en organisant des ateliers axés sur l'éducation aux médias et la formation à la pensée critique, dans les écoles, les universités et les entreprises.
  •  Dysturb respecte la sensibilité des plus jeunes en n'affichant pas de contenu visuel excessivement violent dans l'espace public.
  •  La couverture de l’actualité doit être faite avec équité et minutie, tout en reconnaissant que toute photographie et tout journalisme sont interprétatifs, mais qu'en tant qu'observateurs, il incombe à chaque (photo)journaliste de surmonter tout préjugé et de faire sens de partialité.

 

Sciences PO - Campus Européen Franco-Allemand 
94 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, Nancy

Entrée libre

Situer